Une start-up conçoit un compteur électrique intelligent qui réduit la fraude

Au Cameroun, la start-up Ndoto a mis au point un compteur électrique intelligent qui permet de géolocaliser les consommateurs d’électricité et réduire la fraude. Cette innovation permettra aux utilisateurs d’allumer et éteindre leurs compteurs à distance, payer les factures via paiement mobile.

Ndoto Sarl

Basée à Douala, la capitale économique camerounaise, la start-up Ndoto Sarl annonce qu’elle vient d’achever le développement de compteurs électriques intelligents, au bout de 5 ans de recherches. A en croire les promoteurs de cette start-up, cette trouvaille est adaptée « aux challenges de la gestion de la distribution de l’énergie au Cameroun ».

 « Notre solution permet à la fois d’optimiser les coûts d’exploitation liés à la gestion de la distribution de l’énergie et de monitorer sa propre consommation d’électricité, à travers notre application mobile », confie Wolf Njitia, cofondateur de Ndoto Sarl. Concrètement, la solution de cette start-up permet de digitaliser la facturation, géolocaliser les consommateurs d’électricité et donc de réduire la fraude.

Grâce à ces compteurs intelligents, apprend-on, les consommateurs d’énergie seront en mesure d’accéder à leur consommation en temps réel, allumer et éteindre leurs compteurs à distance, payer leurs factures via les plateformes de paiements mobiles instantanément et recevoir des alertes sur leurs mobiles avant toute interruption de service.

L’innovation de cette start-up survient au moment où Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, expérimente les premiers compteurs intelligents sur son réseau. Ceci à l’effet de limiter la fraude responsable en 2018 de 20% des pertes d’énergie en distribution dans le pays, soit autour de 200 mégawatts.

Par BRM
AGENCE ECOFIN